Le premier site d'actualit? sur le Tibet

www.tibet.fr

30/12/21 | 15 h 23 min par France Tibet

AVRIL 1995 – « COMMUNIST CHARITY : l’utilisation des organes des prisonniers exécutés en Chine » Piqûre de rappel n°5

L’Express du 02 février 1992 ; CHINE : Le marché des fusillés. Chaque année, des milliers de dissidents sont exécutés et leurs organes prélevés pour soigner dignitaires et amis du régime. Article écrit par Jean Leclerc du Sablon

Monsieur Harry WU, Président de la Laogaï Research Foundation dont le siège est à Washington, était notre invité à Toulouse dans la semaine du 13 au 18 mars 1995.

Harry WU lors de 4 conférences et dans la stupeur générale, venait témoigner de ces 19 années d’internement – toute sa jeunesse – passées dans les camps de rééducation du régime chinois, les trop tristement célèbres Laogaïs.

Harry WU dénonçait déjà dans ces mêmes interventions les graves violations répétées des Droits de l’homme et les prélèvements forcés d’organes en Chine.

Harry WU en 1957, alors jeune étudiant, fut condamné à 19 ans de camps de rééducation pour avoir critiqué l’invasion de la Hongrie par l’Union Soviétique, lors de l’insurrection de Budapest en 1956.

Ce 13 mars 1995, Harry WU nous avait confié un document de 40 pages en anglais intitulé : « COMMUNIST CHARITY » détaillant « l‘utilisation des organes des prisonniers exécutés en Chine » .

En juin 1995, Monsieur Harry WU, devenu citoyen américain, était revenu en Chine pour la troisième fois afin d’enquêter sur les les productions des camps de rééducations « laogaïs » et les prélèvements forcés d’organes. Arrêté à la frontière chinoise du Xinjiang il fut immédiatement condamné à mort pour « divulgation de secret d’état » .  Il fut relâché en septembre 1995 sous la pression internationale et la menace de boycott de la quatrième Conférence mondiale des femmes des Nations Unies qui devait se tenir à Pékin du 04 au 15 septembre 1995.

Ce document avait été distribué par France-Tibet à la session des droits de l’homme de l’ONU à Genève en juillet 1995. Pour éviter une condamnation, la Chine avait exercée une pression diplomatique sur le vote de représentants de pays tiers.

C’est ce document traduit en français en avril 1995 que nous publions.  Les personnes sensibles sont priées de s’abstenir.

Laogaï Research Foundation avril 1995

« COMMUNIST CHARITY »

Laogaï Reasearch Foundation 1995 COMMUNIST CHARITY-avec compression

 

Piqûre de rappel N° 1 : jeudi 13 août 1942 … jeudi 13 août 2020 … la barbarie perdure … Piqûre de rappel N°1 !

http://tibet.fr/actualites/13-aout-1942/

Piqûre de rappel N°2 : 1er Octobre 1949… 1er Octobre 2020… la barbarie perdure… Piqûre de rappel N°2 !

http://tibet.fr/actualites/1er-octobre-1949-1er-octobre-2020-la-barbarie-perdure-piqure-de-rappel-ne/

Piqûre de rappel N°3 : 09 octobre 2010 – 09 octobre 2020 / LIU XIAOBO Prix Nobel de la Paix : Piqûre de rappel N°3 !

http://tibet.fr/?s=piq%C3%BBre+de+rappel+&x=18&y=8 

Piqûre de rappel N°4 : TOULOUSE : « Voyage au bout de l’enfer chinois » conférences par Harry WU, ancien prisonnier, du 13 au 18 mars 1995 !  

http://tibet.fr/actualites/toulouse-voyage-au-bout-de-lenfer-chinois-conferences-par-harry-wu-ancien-prisonnier-du-13-au-18-mars-1995-2/

 

 

 

 

+ Vues