Le premier site d'actualit? sur le Tibet

www.tibet.fr

17/11/18 | 22 h 40 min par FABIEN COTTEREAU

BORDEAUX : Un mandala dessiné par les moines tibétains dispersé dans la Garonne et un autre à la fin de ce week-end.

 Ils sont quatre, dans le silence, à gratter patiemment un petit entonnoir métallique qui délivre quasi grain à grain du sable coloré. Patiemment, lentement, comme un acte méditatif, des symboles se dessinent, qui représentent une divinité. Le mandala ainsi commencé mardi dans la salle capitulaire de la cour Mably à Bordeaux  dissout ce vendredi et dispersé dans la Garonne en guise d’offrande spirituelle.

Toute la semaine, les moines du monastère de Drepung Gomang participent à l’événement Couleurs Tibet dans le cadre de la Quinzaine de la diversité. Au programme des jours précédents : ateliers, exposition, débats sur le patrimoine vivant tibétain en péril…

Festival de chants et de danses

Le sujet s’impose : avant l’annexion du Tibet par la Chine et la répression qui s’en est suivie, le monastère de Drepung était un des plus importants de Lhassa et accueillait 15 000 membres. Depuis, certains, dont ceux qui font escale à Bordeaux sous la direction du lama Othok Rimpoché, ont choisi l’exil, au sud de l’Inde Ce week-end, c’est le temple bouddhiste Kadam Tcheuling qui les accueille, rue la Mothe, près de la gare de Bordeaux. Pour un nouveau mandala et un festival de chants et de danses sacrés, samedi soir. La semaine s’achèvera dimanche, à 17 heures, avec une soirée inter-religieuse pour la paix que partageront les responsables des cultes juif, bouddhiste, chrétien et musulman.
]]>

+ Vues