Le premier site d'actualit? sur le Tibet

www.tibet.fr

24/01/22 | 7 h 12 min par Julie Vargas

BRUXELLES : par 585 voix pour, le Parlement Européen demande à l’Union Européenne de boycotter les JO de Pékin et de punir les responsables de la répression à Hong Kong

Le Parlement européen demande à l’UE de boycotter les JO de Pékin et de punir les responsables de la répression à Hong Kong

BRUXELLES, le 20 janvier (EUROPE PRESS) –

Le Parlement européen a dénoncé ce jeudi la détérioration de la situation des droits de l’homme à Hong Kong et a exigé une réponse ferme de l’Union européenne qui comprend des sanctions contre les responsables de la répression et un boycott politique des JO d’hiver de Pékin.

Dans une résolution approuvée à une large majorité, 585 voix pour, le Parlement européen a condamné les restrictions à la liberté d’expression et d’association et la restriction de la presse dans l’enclave. En ce sens, il appelle à la libération des personnes détenues arbitrairement ces dernières années, dans le cadre de manifestations pacifiques.

Dans une étape supplémentaire, les députés ont exhorté les États membres à approuver des sanctions contre les responsables chinois et hongkongais responsables de la répression et contre toutes les entreprises complices de violations des droits de l’homme.

Et en plein débat sur la représentation internationale aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin, le Parlement européen prend parti et appelle au « boycott diplomatique et politique » de l’événement sportif.

Jusqu’à présent, les États-Unis, l’Australie, le Canada, le Royaume-Uni et plusieurs pays de l’UE ont annoncé qu’ils n’enverraient pas de délégations diplomatiques aux Jeux, en réponse à la détérioration des droits de l’homme due au traitement de la minorité ouïghoure ou à la situation à Hong-Kong. .

La France a proposé en décembre de coordonner une position européenne commune sur le boycott des JO en Chine, initiant des contacts avec les Vingt-Sept dans cet objectif, or c’est une des nations européennes qu’il semblerait qu’elle aura enfin une représentation à Pékin . L’Allemagne est une autre des puissances européennes qui ne s’est pas encore exprimée.