Le premier site d'actualit? sur le Tibet

www.tibet.fr

14/12/18 | 21 h 30 min par La dépêche du Midi

OCCITANIE / CHINE : Quand les régions s'éveillent à la Chine…

Placées sous l’égide du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères et de l’Assemblée populaire de Chine, les 6e Rencontres franco-chinoises de la coopération décentralisée ont débuté, hier, à Toulouse. Cet événement majeur a notamment pour objectif de renforcer les coopérations économiques et culturelles entre les régions françaises, très actives en matière de coopérations décentralisées, et les provinces chinoises. Depuis 2014, l’Occitanie a ainsi conclu un accord de coopération avec la province du Sichuan (91 millions d’habitants, NDLR) pour faciliter l’accès des entrepreneurs d’Occitanie au marché chinois, favoriser les échanges universitaires. Aux côtés de l’État, les régions ont très bien perçu les enjeux qui se profilent derrière les aspirations d’une classe moyenne chinoise qui manifeste de plus en plus d’appétence pour les produits «made in France» : au delà des produits de luxe, le vin, la gastronomie, les produits issus de l’agriculture sont appréciés pour leur qualité. Au programme de ces rencontres, qui réunissent des responsables chinois, des élus et des entreprises, des ateliers de travail sur des thèmes comme le tourisme, le développement durable des territoires, qu’ils soient urbains ou ruraux, etc. Explorer de nouvelles formes de coopération dans les domaines de la santé, de l’innovation, de la formation, de l’agriculture, autant de secteurs où l’Occitanie, siège mondial d’Airbus, est en pointe… Tels sont aussi les enjeux de ces assises. « La coopération décentralisée représente une véritable chance pour l’Occitanie. C’est la possibilité, pour notre Région, de lier des partenariats avec des collectivités étrangères et de pouvoir financer des projets d’envergure internationale », a indiqué Carole Delga, qui a accueilli les participants à ce rendez-vous international. image : Carole Delga avec le vice-président (à sa droite) de l’Assemblée populaire de Chine, M. Hao Mingjin./ Photo DDM

]]>

+ Vues