Le premier site d'actualit? sur le Tibet

www.tibet.fr

27/10/15 | 20 h 32 min par Frank Fang

La belle-mère d’un Youtubeur, emprisonnée pour avoir porté plainte contre un ex-dictateur chinois

Ben Hedges et sa femme, Crescent Dai. (Avec l’aimable autorisation de Ben Hedges)

Les autorités chinoises ont kidnappé et détiennent la belle-mère de Ben Hedges, journaliste de la télévision NTD installé à New-York et Youtubeur bien connu à Taïwan. Il s’agirait de représailles par rapport à son dépôt de plainte pénale contre l’ancien leader du Parti communiste, Jiang Zemin.

Des forces de sécurité publique de la province Heilongjiang dans le nord de la Chine ont arrêté Sheng Xiaoyun, la mère de la femme de Ben Hedges. La scène s’est déroulée à l’école où elle travaillait, dans la ville de Daqing, vers 15h00 heure de Pékin, le 21 octobre dernier.

La maison de Sheng Xiaoyun et Dai Yi après qu’elle ait été mise sens dessus dessous, le 21 octobre 2015. (Avec l’aimable autorisation de Ben Hedges)

mise a sacUne heure plus tard, la police s’est introduite dans la maison de Sheng Xiaoyun l’a mise à sac et a confisqué deux ordinateurs ainsi qu’une machine à écrire. Sheng Xiaoyun est actuellement retenue prisonnière dans le centre de détention Dulitun à Daqing. Suite aux nombreux dépôts de plaintes demandant l’inculpation de Jiang Zemin pour crime contre l’humanité et génocide, de nombreux pratiquants de Falun Gong ont subi des représailles pour avoir dénoncé les agissement de l’ex-dictateur. L’arrestation soudaine de Sheng Xiaoyun est le dernier incident de ce type mené par les forces de polices et de sécurité locales. Le Falun Gong consiste en une série de cinq exercices méditatifs et repose sur trois principes : authenticité, compassion et tolérance. En juillet 1999, Jiang Zemin a cherché à « éliminer » – selon ses termes– la discipline, qui était alors, selon une enquête officielle, pratiquée par plus de 70 millions de Chinois. D’après Minghui, un site internet administré par des pratiquants de Falun Gong et servant de source principale d’information sur la persécution, près de 4 000 pratiquants au moins ont été tués et des centaines de milliers d’autres sont encore emprisonnés. Ces chiffres sous-estiment très vraisemblablement l’étendue de la campagne. Des chercheurs ont en effet estimé qu’entre 45 000 et 65 000 pratiquants ont été tués pour leurs organes, vendus à des fins purement lucratives.

Suivre les ordres

Ben Hedges est britannique. Il anime une émission populaire en langue chinoise, La Chine et Taïwan vues par un étranger (A Laowai’s View of China & Taiwan). Il est souvent reconnu dans les rues et les librairies de Taïwan quand il est de passage sur l’île de la République de Chine. Plusieurs journaux taïwanais comme le Liberty Times, Apple Daily ou encore le China Times ont publié des articles sur l’arrestation de sa belle-mère. Ben Hedges et sa femme Crescent Dai travaillent tous deux dans les locaux de la société de diffusion de la télévision NTD (New Tang Dynasty Television). Cette société, tout comme le journal Epoch Times, est une filiale du groupe Epoch Media Group. Crescent Dai a été informée de l’arrestation de sa mère par son père, Dai Yi. Ben Hedges a tout de suite téléphoné à la police de Heilongjiang pour s’en assurer. Deng Hui, un chef d’équipe adjoint au sein de la police de Heilongjiang, a informé Ben Hedges que Sheng Xiaoyun avait été arrêtée pour avoir porté plainte pénalement contre Jiang Zemin et qu’elle serait relâchée sous dix jours. Alors que Ben Hedges cherchait à en savoir un peu plus, Deng Hui lui a répondu qu’il n’était « qu’un officier de police  » et qu’il se contentait de suivre les ordres de ses supérieurs – qu’il n’a pas nommé. D’après Dai Yi, ceux-ci écoutaient l’appel. Le fait que Sheng Xiaoyun soit effectivement relâchée au bout de dix jours est encore incertain ; Ben Hedges a mentionné que dans de nombreux cas, cela n’est pas arrivé. Les tentatives d’Epoch Times pour joindre la station de police n’ont pas donné de résultats. Le policier a par la suite commencé à insulter Ben Hedges, puis a raccroché. Minghui a identifié cet homme comme ayant persécuté activement des pratiquants de Falun Gong. Sheng Xiaoyun et Dai Yi ont été incarcérés à de multiples reprises pour avoir pratiqué le Falun Gong et avoir fait signer des pétitions demandant que le régime mette fin à la persécution. Les autorités chinoises ont aussi forcé le couple à participer à des sessions de lavage de cerveau qui avaient pour but d’essayer de les faire renoncer à leur pratique et de prêter serment au Parti. Sheng Xiaoyun, la belle-mère du Youtubeur Ben Hedges. (Avec l'aimable autorisation de Ben Hedges) Minghui avait publié le récit effrayant des abus subis par Sheng Xiaoyun alors qu’elle était détenue en 2002 : des gardiens de prison du centre de désintoxication Harbin ont ordonné aux prisonniers de pincer les jambes de Sheng Xiaoyun jusqu’à ce que des plaies apparaissent, puis de frotter du sel dans les plaies avant de les couvrir avec du ruban adhésif. Elle et son mari ont aussi vu leurs évolutions de carrière s’évanouir comme une manifestation de la persécution. Sheng Xiaoyun a été rétrogradée d’enseignante à assistante administrative dans son école. Dai Yi, quant à lui, avait une carrière prometteuse dans l’industrie de l’huile ; il n’a jamais obtenu de nouvelle promotion une fois la persécution commencée. 
Des mots de soutien
 au Youtubeur Les fans de l’émission de Ben Hedges, “A Laowai’s View of China & Taiwan” lui ont offert des mots d’encouragement et de soutien après que le Youtubeur ait révélé la nouvelle sur le compte Facebook de son émission. « J’espère qu’elle est saine et sauve. Il n’y a que du pouvoir mais pas de droits de l’homme en Chine » a commenté Jiang Yidou de Taïwan. Alicia Chu, aussi originaire de Taïwan, a déclaré : « Essayez d’aider votre belle-mère à émigrer ou à séjourner aux États-Unis… Dans un pays sans droits de l’homme, la loi est simplement barbare. » « Vous ne ferez pas taire Ben Hedges en essayant de le troubler sans raison » a écrit Lawrence Kao, originaire de San José, en Californie. S’en prendre aux membres de la famille des militants des droits de l’homme et autre dissidents pour tenter de les réduire au silence est une technique souvent mise en œuvre par le Parti communiste. Ben Hedges a dit à Epoch Times qu’il comptait sortir une vidéo sur l’arrestation de sa belle-mère. Le Youtubeur a prévu également de contacter son représentant au Congrès, afin qu’il écrive aux dirigeants du bureau de sécurité publique du gouvernement provincial de Heilongjiang, ainsi qu’au dirigeant chinois actuel Xi Jinping.
]]>

+ Vues