Le premier site d'actualit? sur le Tibet

www.tibet.fr

08/03/16 | 18 h 00 min

La Chine contraint la famille du jeune moine tibétain, qui s'est immolé, à changer le motif de sa mort.

qui s’était alors immolé lors d’une protestation. Ainsi, les faits indiquent que ce jeune garçon est mort lors d’un incendie domestique, selon le Service tibétain de Radio Free Asia, le 3 mars à Washington. Cependant, d’autres témoignages ont rapporté que Kalsang Wangdu, moine de 18 ans du monastère de Maretsokha Aryaling, avait bien manifesté pour « une indépendance complète du Tibet » et qu’il s’était immolé par la suite, aux alentours de 16h, près de son monastère. En s’immolant, ce moine « criait pour l’indépendance complète du Tibet » selon une source locale, parlant sous couvert d’anonymat. Le rapport a plus loin rapporté que « la police chinoise a commencé immédiatement à intimider la famille du moine, lui ordonnant de dire que Kalsang Wangdu avait été brûlé lors d’ un incendie domestique. » La source a ajouté que les mouvements de Tibétains locaux avaient été fermement limités après l’immolation du moine. Plus loin, le rapport  citait une autre source locale: «Les autorités  locales font toutes des efforts pour empêcher des contacts extérieurs d’obtenir des informations concernant cet incident », en donnant comme explication que le moine avait mis en scène sa protestation (et son immolation), pour s’opposer aux politiques et à l’autorité du gouvernement chinois sur la terre tibétaine. « Ils bloquent tout accès à la famille, par les populations locales et même leurs proches » a ajouté la source. Traduction France Tibet]]>

+ Vues