Le premier site d'actualit? sur le Tibet

www.tibet.fr

06/11/15 | 13 h 20 min

La Chine effraie Séoul en refusant le visa aux Tibétains pour la conférence de la démocratie

(TibetanReview.net, Nov 02, 2015) – Cinq Tibétains résidant en Inde et invités à assister à une Conférence internationale en Corée du Sud sur la démocratie se sont vus refusér l’obtention de leurs visas, puisque le Premier ministre chinois Li Keqiang arrivait lui pour un Sommet de l’Asie de l’est le même jour, à savoir le 1 er novembre. Cependant, trois Tibétains ou des militants liés au Tibet, provenant d’autres pays également invités à la Huitième Assemblée mondiale du mouvement mondial pour la démocratie commençant le 1 novembre, y ont pris part. Il était difficile de savoir si la Corée du Sud a donné les raisons de ces  refus des visas. Toutefois, lorsqu’elle a été contactée par les organisateurs sur la question, Séoul a clairement fait savoir que sa décision était définitive et ne pourrait être réexaminée, ce qui sous-entend évidemment la contrainte politique. Les personnes invitées par les organisateurs de la conférence à Séoul, mais dont le visa a été refusé sont des Tibétains du Parlement en exil, dont  Mme Dhardon Sharling, membre du Parlement ; M. Penpa Tsering, porte-parole du Parlement ; le représentant du Dalaï Lama basé à New Delhi M. Tempa Tsering ; le chef du Centre tibétain pour les Droits de l’homme et la démocratie : Mme Tsering Tsomo, et M. Tenzin Jigdrel du Réseau International du Tibet. Cependant, Mme Migmar Dolma venant de Suisse, le représentant du Dalaï Lama de Washington M. Kaydor Aukatsang  et le président de Campagne internationale pour le Tibet M.Matteo Mecacci ont participé à la Conférence. Le thème de la Conférence est « responsabiliser la société civile pour la démocratie et son renouvellement ». Plus de 450 militants de la démocratie, des praticiens, des intellectuels et des donateurs de plus de 100 pays participent à la Conférence de quatre jours. Ils sont là pour aborder des questions telles que les moyens d’éviter que la transition vers la démocratie échoue, obtenir que la démocratie déjà établie se réengage à soutenir la démocratie, ainsi qu’aider et protéger les nouvelles démocraties d’un retour en arrière. Traduction France Tibet

]]>

+ Vues