Le premier site d'actualit? sur le Tibet

www.tibet.fr

12/01/16 | 19 h 56 min par Tenzin Dharpo

REBKONG : La direction de l'Hôtel Shangul obligée de revenir sur sa décision, après avoir interdit au personnel l'usage de la langue tibétaine…

La direction de l’ Hotel Shangul obligée de revenir sur sa décision et d’autoriserl’utilisation des deux langues tibétaine et chinoise . Mais curieusement les nouvelles directives sont uniquement en chinois !! Comprenne qui peut ? Un  hôtel de Rebkong (en chinois : Tongren) dans le Comté de Malho (ch: Huangnan) de la Préfecture Autonome Tibétaine de la Province Qinghai a interdit l’ utilisation de la langue tibétaine dans les locaux de l’hôtel, selon un rapport  de la radio Voice of Tibet . L’exploitant chinois de l’ Hôtel Shangyul a présenté aux employés un règlement en cinq points dont l’ un stipule l’ interdiction de la langue tibétaine. Une amende de 500 yuans sera imposée à tout contrevenant qui risquera aussi d’ être licencié, selon Lobsang Choejor, l ‘écrivain tibétain en exil basé à Rebkong  qui a informé VOT. Choejor en appelle aux autorités chinoises locales afin qu’elles restreignent les activités commerciales du propriétaire chinois dans une région considérée comme » Région minoritaire  » par la Constitution chinoise et le fait d’interdire la langue minoritaire dans une telle région va strictement à l’encontre de la dite Constitution. Choejor déclare plus loin que de telles activités mettent en danger l’ identité minoritaire desTibétains et demande aux Tibétains de la région de boycotter de tels établissements . L’ Hôtel Shangyul est actuellement fermé par les autorités chinoises locales à la suite d’une forte opposition des Tibétains de la région, selon Choejor.  Aucun détail n’a été donné sur les dates exactes de ces événements.    ]]>