Le premier site d'actualit? sur le Tibet

www.tibet.fr

01/07/21 | 16 h 57 min par SFT et France-Tibet

PARIS / QUAI D’ORSAY / 1er JUILLET / 100 ans du PCC : Dénoncer les crimes commis au TIBET par le PCC depuis l’ occupation en 1949.

 

 

 

 

v

LA GLOIRE, OUI … MAIS A QUEL PRIX ?

Grande célébration à Pékin : Mister Xi Jinping s’enorgueillit de sa puissance à gérer le PCC, la Chine et bientôt la Planète entière, si l’on en croit ses souhaits à peine déguisés d’Empereur à vie, visant une hégémonie chinoise planétaire et implacable …

 « Quiconque osera s’opposer connaîtrait donc le prix du sang », dixit Xi , ce 1 er juillet 2021 dans son discours musclé marquant cet anniversaire.

Qu’on se le dise !

  C’est donc 100 ans de crimes du PCC contre le Peuple de Chine, dont Xi tire sa gloire … :

* 60 ans d’occupation illégale du Tibet, de la Mongolie septentrionale, du Turkestan oriental.

* Deux décennies de menaces contre le Peuple de Hong Kong maintenant subordonné à l’occupant.

* Des années de menaces contre la République indépendante de Taïwan.

* Des ingérences répétées dans les affaires intérieures de nations voisines, telles que Birmanie, Vietnam, Malaisie, Philippine, Japon.

* Violations systématiques des Zones Economiques Exclusives des Philippines – Vietnam – Taïwan – Japon – Malaisie.

* Rejet par la Chine de la « sentence » du 12 juillet 2016 prononcée par la Cour Permanente d’Arbitrage du Palais de la Paix à La Haye. Il concernait l’appropriation et la militarisation par Pékin des ilots Spratleys et Scarborough appartenant aux Philippines.

 * Des poursuites illégales en pays étrangers de ressortissants des territoires occupés et de dissidents chinois ainsi que menaces, emprisonnements, mauvais traitements jusqu’à la torture à l’encontre de leurs familles.

* Le trafic d’organes, les violations des droits fondamentaux, la « rééducation » patriotique, les camps de concentration et les travaux forcés…

* La destruction du nomadisme sur le Plateau tibétain, l’exploitation à outrance de toutes les ressources minières et maintenant de l’eau potable de la région de l’Everest, la multiplication des barrages au Tibet pour alimenter les autres régions du territoire chinois…

* Ajoutons à ces peu glorieuses constatations, les menaces que font peser sur nombre de pays en Europe, et plus encore en Afrique, les nouvelles initiatives de la BRI, Routes de la soie, et les dangers que représentent les « loups guerriers », ambassadeurs de Pékin occupés à installer la diplomatie multiforme de Xi, qu’elle soit celle du panda ou de la dette, de l’aide dite « humanitaire » ou plus d’actualité, la diplomatie du vaccin, covid’19 oblige ! bien sûr, malheureusement.

Video :

facebook du 1er juillet 2021 devant le Ministère des Affaires Etrangères 

Le bureau de France Tibet, 1er juillet 2021.