Le premier site d'actualit? sur le Tibet

www.tibet.fr

13/03/21 | 15 h 40 min par Etudiants pour un Tibet Libre / Communauté Tibétaine de France / France Tibet

PARIS / TROCADERO / 10 mars 2021 : « EN ROUTE POUR LA DECOLONISATION DU TIBET »… près de 1 500 participants.

 

 

 

« Soutien à la lutte du Peuple tibétain pour l’indépendance », proclamé Place du Trocadéro, Paris, le 10.3.2021

Prof. Jacques NGUYEN Thaison
Ex diplomate et Conseiller de l’Académie de Géopolitique de Paris (AGP)

Bonjour, Tashi deleg ! tout le monde
Chers amis.
Commençons par cette prière, chère à nos amis bouddhistes tibétains :
Namo Tara, Tuttare, Ture Svaha. (3 fois).

Aujourd’hui, nous sommes là, je suis ici, ensemble pour proclamer tout haut, urbi et orbi grâce à ce lieu prestigieux et à la Tour Eiffel amplificatrice, notre soutien à la vaillante lutte du peuple tibétain pour sa souveraineté dont nous célébrons ce jour le 62ème anniversaire du soulèvement national contre l’occupation illégale et injuste, de votre beau pays par la Chine communiste en 1959.
A bas l’expansionnisme impérialiste de la Chine communiste ! A bas !
Et voici maintenant un message de la science géopolitique d’espoir pour le Tibet.
En tant que diplomate et conseiller de l’Académie de géopolitique de Paris je tiens à vous dire que la Chine communiste, le dernier empire colonial oppressif des peuples est condamnée à disparaître à terme comme ses prédécesseurs tels que l’Empire Romain, l’Empire Ottoman, l’Empire des Habsbourg ou plus récemment l’Empire soviétique.
Aucun système colonial, fondé sur l’oppression et l’exploitation des peuples libres ne peut survivre longtemps sur notre terre. L’Histoire est là comme témoin.

Comment accélérer ce processus historique ? A mon humble avis, il faudrait mieux organiser la résistance populaire et mieux coordonner les luttes des peuples opprimés.
La Chine communiste traverse actuellement une gravissime crise interne et externe : à l’intérieur la dictature inhumaine du Parti Communiste de Xi Jinping génère par réaction des contradictions ingérables et donc fatales entre le régime dictatorial de police et les forces populaires ainsi que les peuples colonisés avides de libertés et d’égalité. A l’extérieur, la politique expansionniste impérialiste de la Chine l’a placée en pleine contradiction avec presque la totalité de ses voisins depuis le Japon à l’Inde en passant par le Vietnam et l’Indonésie. Ses visées hégémoniques et révisionnistes en Asie ont conduit les Etats-Unis et leurs nombreux alliés et partenaires à renforcer leur réseau pour contenir la Chine communiste et l’affaiblir voire la faire s’effondrer comme l’Union soviétique en 1990.
Sur le plan de la théorie géopolitique, le sort de votre beau pays le Tibet est fonction du rapport des forces entre trois grands ensembles : le monde chinois à l’est, la Russie à l’ouest et le sous-continent Indien au sud.
Jusque dans les années 1940, l’Empire Britanno-indien était le dominant des trois et le Tibet se trouvait dans la zone d’influence du sous-continent indien. Depuis 1949, avec Mao, la Chine communiste dominait la scène, l’Union soviétique étant complice et/ou indifférente et votre pays a été annexé perfidement par Pékin.
Alors, avec la montée irrésistible de l’Inde, le retour progressif mais sûr de la Russie dans les affaires internationales et le déclin inéluctable de la Chine communiste, le nouveau rapport des forces, graduellement défavorable à Pékin devrait créer les conditions nécessaires et suffisantes pour un nouveau modus vivendi, savoir plus d’autonomie, voire l’indépendance pour le Tibet dont le plateau himalayen, oh combien stratégique, serait à terme neutre et libre de forces nucléaires installées par Pékin.

Voilà les bonnes perspectives pour votre combat.

Bonne chance pour un Tibet libre et pacifique.

Organisez-vous donc pour que ce jour vienne plus vite !

Une excellente nouvelle inspirante pour vous : Après 5 semaines, la junte criminelle du Myanmar est aux abois face et grâce à la lutte courageuse et intelligente du peuple birman.
Depuis quelques jours, un front uni avec gouvernement national provisoire a été créé pour intensifier la lutte contre les généraux criminels : hier, l’ambassadeur birman à Londres a dénoncé la junte, 2 semaines à peine après l’ambassadeur à l’ONU ; la lutte continue jusqu’à la victoire pour la démocratie et l’état de droit.

Bravo et victoire pour nos amis birmans.

Sur cette nouvelle encourageante, je vous dis Bon Courage et Bonne chance.
Tashi Deleg. Vive le Tibet libre.
Namo Tara Tuttare, Ture Svaha.

Prof. Jacques NGUYEN Thaison
Ex diplomate et Conseiller de l’Académie de Géopolitique de Paris (AGP)

 

Discours de Yangkey MUCCINI co-Présidente de l’association Etudiants pour un Tibet Libre

Bonjour à tous et à toutes, Tashi delek tsangma lo,
Je suis Yangkey Muccini, je vous parle au nom de l’association Étudiants pour un Tibet
Libre, dont je suis la co-présidente. C’est une association à but non lucratif, qui lutte
pacifiquement pour la liberté du peuple tibétain, opprimé par le gouvernement chinois,
de pouvoir jouir de ses droits fondamentaux, pratiquer sa culture et sa religion.
Ce 10 mars 2021, nous, les Tibétaines et les Tibétains, et leurs supporters
commémorent le 62e anniversaire du soulèvement du peuple tibétain contre
l’occupation chinoise.
Pour rappel, plus de 1,2 million de Tibétains sont morts en raison de l’occupation
illégale du Tibet par la Chine, et les conditions des droits de la personne demeurent
critiques. Au Tibet aujourd’hui, il n’y a pas de liberté de parole, de liberté de réunion, de
liberté de la presse et de liberté de religion. Le gouvernement chinois est déterminé à
effacer toute trace d’identité nationale tibétaine dans le but d’étouffer toute forme de
dissidence parmi les Tibétains. Les représailles brutales des autorités chinoises pour
avoir exprimé ouvertement leur mécontentement politique ont conduit à une
augmentation des auto-immolations tibétaines avec plus de 160 depuis 2009, toutes
appelant au retour de Sa Sainteté le Dalaï-Lama, Liberté et Indépendance. Malgré les
efforts concertés du gouvernement chinois pour éradiquer toute loyauté envers Sa
Sainteté le dalaï-lama, les Tibétains à l’intérieur du Tibet le vénèrent toujours et
espèrent le jour où il retournera à Lhassa, la capitale du Tibet.
Qu’est-ce le 10 mars ? Pourquoi les Tibétain(e)s se sont soulevés ?
Pour comprendre le 10 mars, il faut remonter un peu dans le temps. Le 1er mars 1959,
Sa sainteté le 14e Dalaï-Lama a été invité par les officiers militaires chinoise pour une
pièce de théâtre au quartier général militaire chinois à Lhassa. Sa sainteté a été invitée
à venir sans garde du corps, toute la procédure de l’invitation devait être tenue secrète,
ce qui n’a pas rassuré le peuple tibétain.
Le 10 mars 1959, plus de 300 000 tibétains sont descendus dans les rues de Lhassa,
capitale du Tibet, et ont entouré le palais Norbulingka, la maison de Sa Sainteté le 14e
dalaï-lama, pour protéger sa vie et l’avenir de la nation tibétaine.
La répression par l’Armée Populaire de Libération qui allait s’abattre alors fit environ
15000 morts et de nombreux blessés, parmi la population civile et religieuse.10000
arrestations ont eu lieu dans les 3 régions du Tibet historique. Nous nous souvenons
aussi de la mobilisation le 12 mars 1959 des femmes tibétaines.
Les Tibétains ont refusé de baisser les bras et beaucoup ont risqué leur vie pour
assurer le succès de l’évasion du dalaï-lama en exil le 17 mars 1959, où il a été un
défenseur infatigable de son peuple.
Depuis le 10 mars 1959, les Tibétains se sont soulevés et risquent tout en croyant que
leurs sacrifices changeraient le cours de l’histoire pour la génération future. Chaque
année, des milliers de Tibétains, tous ensemble, et leurs partisans descendent dans les
rues à travers le monde pour marquer l’anniversaire de la Journée nationale du
soulèvement tibétain. 62 ans de résistance, 62 ans d’oppression chinoise, 62 ans de
combat pacique pour notre pays, pour la liberté et l’indépendance. 62 ans je répète .
Aujourd’hui est un jour de commémoration, c’est notre histoire, notre combat, on
n’oublie pas nos frères et soeurs, nos mères et pères qui ont sacrifié leur vie pour notre
pays, pour la protection de Kundun. Mais je pense que c’est aussi un jour de fierté, 62
ans après, on est toujours là, debout, la tête levé, le poing levé, la Chine communiste
a peut être réussi à prendre notre pays, mais elle ne pourra jamais, jamais enlever
notre résistance, notre espoir, notre savoir, notre unité, tout cela fait notre FORCE. Tant
qu’on continue à résister, on continue à exister et la Chine n’aura pas réussi leur
mission de nous détruire, nous supprimer en silence !!
SFT France continuera à dénoncer les agents du régime chinois et leurs réseaux, de
mettre les responsables politiques occidentaux devant leurs responsabilités. La France
doit agir fortement contre l’esclavage moderne dont est victime le peuple tibétain.
Bho gyalo !
Tibet Libre !
Liberté à tous les peuples opprimés

Trocadero : Une vidéo de la mise en scène de l’arrestation d’un moine  – 

སློབ་ཕྲུག་རང་བཙན་ཚོགས་པ་ནས་དཔའ་བོ་བསྟན་འཛིན་ཉི་མ་རྗེས་དྲན་གྱི་གཏམ་བརྗོད།

 

Illustrations : France-Tibet remercie tous les photographes patentés ou amateurs pour leurs productions qui permet la mémorisation de cette journée du 10 mars 2021, particulièrement importante dans la vie des Tibétains et de leurs supporters :

Commémoration du 62ème anniversaire du soulèvement national du Peuple du Tibet, le 10 mars 1959 à Lhassa.