Le premier site d'actualit? sur le Tibet

www.tibet.fr

17/01/21 | 19 h 22 min par Radio Free Asia on January 13, 2021

PEKIN / BERLIN : WEI JINGSHENG dénonce une conspiration diplomatique entre Xi Jinping-Angela Merkel… à l'encontre des intérêts européens.

Récemment, la Communauté internationale  a été submergée par l’actualité de l’attaque contre le Capitole américain et peu de gens ont remarqué une autre information d’ importance…

La chancelière allemande Angela Merkel a profité du récent chaos et a tout mis en œuvre pour conclure un accord ‘investissement avec la Chine. En général, les commentaires la considèrent comme la victoire diplomatique de Xi Jinping, qui a oeuvré durant ces nombreuses années à essayer de diviser l’alliance entre les États-Unis et l’Europe afin de réussir sa stratégie de conquérir chacun séparément.

Du prédécesseur du prédécesseur de Xi Jinping, le Parti Communiste Chinois (PCC) espérait saper l’unité de la ligue des pays démocratiques en commençant par l’Europe. Le point pertinent pour saper cette unité est que l’Europe et les États-Unis veulent tous deux de plus grands avantages économiques en Chine. En particulier, parmi les pays occidentaux, l’Allemagne est non seulement le seul pays à ne pas avoir de déficit commercial avec la Chine, mais a également un investissement important en Chine. Ses grandes entreprises sont également les plus fortes pour faire pression sur le gouvernement.
Comme il n’y a pas de déficit commercial, la demande de la société pour un commerce équilibré n’est pas forte et l’opinion publique contre le commerce déloyal ne l’est pas davantage. C’est la plus grande différence entre l’Allemagne et la plupart des pays occidentaux. La chancelière Merkel a annoncé qu’elle ne resterait plus au pouvoir, c’est-à-dire qu’elle ne serait plus responsable de ce qui va suivre. Il se trouve que plusieurs des principaux dirigeants de l’Union européenne sont des Allemands et Merkel a pris la présidence de l’UE l’année dernière. Elle en a profité pour conclure l’accord commercial tant attendu avec Xi Jinping à la fin de l’année dernière. Cette offre est un gros cadeau qu’elle a offert à Xi Jinping.
Le premier effet de cet accord est la trahison envers son allié, les États-Unis. Les États-Unis mènent une guerre commerciale avec la Chine pour un commerce équitable entre la Chine et le reste du monde. Alors que la Chine était sur le point d’être incapable de tenir le coup et donc de faire des compromis, la trahison de l’Allemagne a en fait porté un coup aux États-Unis. La réponse des États-Unis déterminera les changements dans la structure mondiale et la stabilité de la position de Xi Jinping.
Si l’administration Biden veut vraiment que les États-Unis reviennent à leur ancienne politique d’apaisement, son équipe peut dire : Nous devons unir nos alliés contre la Chine, nous devons donc maintenir une politique cohérente avec nos alliés. Cependant, avec l’atmosphère politique actuelle aux États-Unis, le Congrès américain et le peuple les laisseront-ils faire ? Le système américain est que le Congrès élabore des politiques et que le pouvoir exécutif les exécute. La majorité des deux partis politiques n’accepteront pas de se replier sur la politique d’apaisement. Et comme la plupart des observateurs du monde entier l’ont dit, l’administration Biden ne peut que continuer ce que l’administration Trump a commencé et s’unir avec des alliés en dehors de l’Europe afin que son effet dépasse même ce que l’administration Trump a fait.
(Cette version anglaise est traduite par Ciping HUANG, sans aucune compensation.
Wei Jingsheng et la Fondation Wei Jingsheng apprécient ses décennies de contribution, notamment pour avoir permis l’utilisation et la distribution de ses traductions de ces commentaires.) Lien original du commentaire diffusé par Radio Free Asia : https://www.rfa.org/mandarin/pinglun/weijingsheng/wjs-01132021131425.html
Pour entendre les commentaires de M. Wei Jingsheng, veuillez visiter: http://www.weijingsheng.org/RFA/RFA2021/WeiJS210113onXiJPdiplomacy.mp3
Écrit le 12 janvier et enregistré le 13 janvier 2021. Diffusé par Radio Free Asia le 13 janvier 2021.
]]>

+ Vues