Le premier site d'actualit? sur le Tibet

www.tibet.fr

26/07/22 | 15 h 33 min par Le Figaro avec AFP

PRAGUE reçoit une délégation Taïwanaise : Pékin voit rouge

La Chine condamne la visite d’une délégation taïwanaise à Prague.

Pékin a blâmé la République tchèque mercredi 20 juillet pour avoir reçu une délégation taïwanaise, fustigeant une violation de la politique d’une seule Chine, dans un communiqué diffusé à Prague. Menée par le président du parlement taïwanais You Si-kun, la délégation a passé quatre jours en République tchèque, le pays qui assure actuellement la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne.

L’ambassade de Chine à Prague a qualifié You Si-kun de «séparatiste acharné», et accusé Prague de «violer la souveraineté et l’unité territoriale de la Chine».

«Enrayer les velléités indépendantistes de Taïwan»

La Chine s’efforce de maintenir l’isolement de Taïpei, et d’en réprouver la légitimation sur la scène internationale. À l’instar des autres pays membres de l’UE, la République tchèque souscrit officiellement à la politique «d’une seule Chine», mais ses responsables entretiennent des relations étroites avec l’État insulaire. «La Chine demande à la République tchèque de respecter les positions chinoises, et de tenir ses engagements vis-à-vis de la politique d’une seule Chine», a déclaré l’ambassade de Chine à Prague dans un communiqué. «La Chine prendra toutes les mesures nécessaires pour enrayer les velléités indépendantistes de Taïwan», ajoute ce texte.

You Si-kun a balayé aussitôt les réprimandes chinoises. «Où que nous soyons invités, la Chine commentera et protestera, peu importe où nous nous rendons», a-t-il souligné. Selon le président du Sénat tchèque, Milos Vystrcil, l’invitation de You Si-kun ne viole pas la politique d’une seule Chine. «Au contraire, c’est exactement ainsi qu’un pays libre, démocratique et souverain devrait agir», a-t-il déclaré à la presse. Il y a deux ans, Milos Vystrcil avait crispé la Chine, en conviant une délégation de 90 politiciens, entrepreneurs, scientifiques et journalistes à Taïwan.

L’an dernier, 66 notables taïwanais s’étaient à leur tour rendus en Slovaquie, en République tchèque et en Lituanie, dans le cadre d’un appel d’offres visant à établir des relations commerciales entre des régions. Lors de son séjour en République tchèque, You Si-Kun a visité la région natale de Milos Vystrcil, et rencontré la présidente de la chambre basse du parlement. Il se rendra ensuite en Lituanie, dont les autorités avaient exaspéré Pékin, en ouvrant une ambassade de Taïwan à Vilnius l’an dernier. Taïwan prévoit l’ouverture d’un Centre culturel à Prague l’année prochaine, a annoncé la délégation de You Si-kun.


À VOIR AUSSI – La Chine s’oppose à toute forme d’échange entre les États-Unis et Taïwan

La Chine s’oppose à toute forme d’échange entre les États-Unis et Taïwan
0 seconds of 1 minute, 7 secondsVolume 0%