Le premier site d'actualit? sur le Tibet

www.tibet.fr

19/02/21 | 17 h 03 min par Jeff Mason

USA / CHINE : "Chiche Monsieur BIDEN" !…

  Xi Jinping n’a jamais eu peur de cette Union européenne tétanisée. Cependant, Xi, le maître du monde, ne peut se passer de l’Union européenne puisqu’il lui faut bien faire tourner sa machine économique et ses 2 000 – deux mille – centrales électriques à charbon : 2 600 de ces centrales sont prévues en 2030, en contradiction totale avec les défunts Accords de Paris de la COP21 de 2015 !  

     Au total, 12 400 trains de ces Routes de la soie ont quitté la Chine pour livrer l’Eurasie en 2020…! Ces commandes européennes au coût carbone astronomique ont permis à l’Empereur rouge d’assurer la pérennité de son régime pour un montant de 420  milliards €

Quels destinataires ? Tous les consommateurs du « Made in China » , deviennent donc, et souvent malgré eux, les complices du réchauffement climatique et les plus gros contributeurs du succès de la politique de Xi Jinping ?                                                               Le mot du Bureau de France-Tibet      

« La Chine subira des répercussions pour ses agissements dans le Xinjiang », dit Biden

MILWAUKEE, Wisconsin, 17 février (Reuters) – La Chine subira des répercussions pour les violations des droits de l’homme qu’elle commet, a prévenu mardi le président américain Joe Biden, interrogé lors d’un événement télévisé sur les agissements de Pékin à l’encontre des minorités musulmanes dans la région chinoise du Xinjiang. Le président chinois Xi Jinping s’est attiré les critiques de la communauté internationale pour des violations des droits de l’homme, dont la détention de membres de la communauté musulmane des Ouïghours dans ce que Pékin présente comme des centres de rééducation mais que les Etats-Unis et d’autres pays dénoncent comme des camps d’internement. « Il y aura des répercussions pour la Chine et il le sait » , a dit Joe Biden à propos de son homologue, lors d’un débat public organisé par la chaîne CNN à Milwaukee dans le Wisconsin. Les Etats-Unis vont réaffirmer leur rôle mondial dans la défense des droits de l’homme, a déclaré le locataire de la Maison blanche, ajoutant qu’il allait travailler avec la communauté internationale pour contraindre la Chine à protéger les droits de l’homme. Au cours de ce qui constituait son premier déplacement officiel depuis son investiture le 20 janvier, Joe Biden a ajouté que la Chine s’évertuait à « devenir le leader mondial » et que, pour cela, elle devait « gagner la confiance des autres pays » . « Tant qu’ils s’engageront dans des activités contraires aux droits humains basiques, cela va être très difficile pour eux d’y parvenir » , a-t-il poursuivi. Joe Biden s’est entretenu pour la première fois avec Xi Jinping la semaine dernière. Il a exprimé ses inquiétudes sur les pratiques commerciales « coercitives et déloyales » de Pékin et sur ses agissements en matière de droits de l’homme. L’administration de l’ancien président américain Donald Trump a accusé le mois dernier la Chine de s’être rendue coupable de génocide et crimes contre l’humanité envers les Ouïghours. (version française Jean Terzian)]]>