Le premier site d'actualit? sur le Tibet

www.tibet.fr

29/04/15 | 20 h 21 min par Phuntsok Yangchen

SILING ( CHINE / QUINHAÏ ), 29 avril 2014 : Lolo, emprisonné pour 6 ans, chanteur tibétain en très mauvaise condition

LOLO_TIBETAN_SINGER

Dharamsala, le 29 Avril: Le chanteur tibétain Lolo qui purge actuellement une peine de six ans dans une prison chinoise an Qinqhai serait en très mauvais état de santé, a signalé à Voice of Tibet un Tibétain résidant au Tibet.

Lolo est actuellement détenu dans une prison de la ville de Siling, dans la province du Qinghai et se trouve en très mauvaise santé. Les membres de sa famille sont très préoccupés par son état de santé qui se détériore.

Les autorités chinoises ont refusé d’autoriser les membres de sa famille à lui rendre visite en prison afin de lui fournir des vêtements et de la nourriture.

Le 19 Avril 2012, Lolo a été arrêté une première fois pour avoir diffusé un album qui contenait des chansons avec des paroles politiquement chargées telles que « Levez le drapeau tibétain, enfants de la Terre des Neiges » bien connu. Après une courte détention, il a été libéré, mais  fut de nouveau arrêté et condamné le 23 Février 2013 pour ses «crimes» en l’ occurence chanter des chansons politiquement chargées, appelant à l’indépendance du Tibet.

La chanson titre de l’album appelle à l’indépendance du Tibet et aux retrouvailles du peuple tibétain.

Extrait de sa chanson :

« Afin de promouvoir la loyauté envers notre Pays des Neiges, pour l’indépendance complète du Tibet, avec une compréhension réaliste de nos objectifs, hissez le drapeau, fils du Tibet des Neiges»

Dans sa chanson, Lo Lo chante également pour le «retour du sauveur» au Tibet et  » les retrouvailles du peuple tibétain  » faisant clairement allusion au Dalaï Lama et aux Tibétains de l’exil.

L’arrestation de Lo Lo faisait partie d’une vaste campagne de répression contre les intellectuels tibétains, écrivains et artistes, y compris les chanteurs et cinéastes.

Suite aux nombreuses protestations contre la Chine à travers le Tibet en 2008, chanteurs tibétains, écrivains, artistes qui cherchent à promouvoir l’identité nationale tibétaine et la culture sont devenus des cibles faciles de la répression en cours en Chine, en particulier après les JO de Pékin.

]]>

+ Vues