Le premier site d'actualit? sur le Tibet

www.tibet.fr

05/12/21 | 18 h 04 min par Isabelle Hautefeuille

TWITER et FACEBOOK ferment 4 000 comptes de désinformation chinoise

Désinformation sur les Ouighours : Twitter bloque la propagande chinoise

Le réseau social supprime des milliers de comptes liés au Parti communiste chinois, désinformant sur la question des Ouïghours, cette minorité musulmane vivant dans la la région du Xinjiang, au nord-ouest de la Chine.

La Chine fait de la propagande sur Twitter. | REUTERS

Twitter fait le ménage et veut le faire savoir. Le réseau social à l’oiseau bleu a annoncé jeudi avoir supprimé des milliers de comptes de propagande liés au Parti communiste chinois (PCC).

Ces faux profils, dont certains se faisaient passer pour des Ouïghours, contestaient les accusations de violations des droits de l’homme dans la région du Xinjiang, au nord-ouest de la Chine. Près d’un million de Ouïghours, une minorité musulmane, y seraient détenus dans des camps de « rééducation ».

Que disent ces tweets ?

Les tweets, souvent marqués du sceau #StopXinjiangRumours, relayaient en masse des vidéos. Repérés par le New York Times et ProPublica en juin, certaines sont toujours visibles sur YouTube. Des personnes originaires du Xinjiang s’y expriment en ouïgour, avec des sous-titres… en chinois et en anglais. Personne ne me force à travaillerNous sommes libresPompeo tais-toi – en référence à l’utilisation du terme génocide par l’ancien secrétaire d’État américain en janvier – etc. Selon eux, il n’y a ni internements de masse ni travail forcé et encore moins de stérilisations imposées.

Quelle réaction du côté de Facebook ?

La purge ne concerne pas uniquement Twitter. Facebook vient également de supprimer 500 comptes liés à la campagne d’influence chinoise sur le Covid-19. Les récits relayaient les déclarations d’un biologiste suisse fictif, Wilson Edwards, affirmant que les États-Unis interfèrent dans les efforts pour identifier les origines du coronavirus.
Donald Trump banni de Twitter, censure ou civisme ?

Bien que bloqués en Chine, Twitter et Facebook sont devenus des voies importantes pour les diplomates et les médias d’État qui souhaitent redorer l’image de l’Empire du milieu dans l’opinion internationale.

Les 3 techniques que la Chine utilise pour la désinformation

La Chine emploie plusieurs stratégies pour diffuser les informations qui l’arrangent. Parmi elles, 3 ressortent du lot, comme pour l’affaire Wilson Edwards.

https://www.bienpublic.com/economie/2021/12/05/les-3-techniques-que-la-chine-utilise-pour-la-desinformation

+ Vues